Mike Horn family

Pour notre famille les repas sont toujours des moments privilégiés. L’exploration nous accompagne continuellement. Elle fait partie de notre mode de vie où que l’on soit dans le monde et nous rassemble parfois autour d’une table improvisée. En voyage, ces saveurs nouvelles viennent à nous naturellement. Elles nous surprennent nous réconfortent par leur générosité. Les plus marquantes pour ma sœur et moi sont celles de la première expédition de Mike, Latitude Zéro. Nous avons longé les pays qui suivent l’équateur. Nous étions si jeunes et déjà confrontées aux éléments de ces cultures variées, tantôt africaines, américaines et asiatiques. Notre histoire gustative commençait. Au cercle polaire arctique pour l’expédition Arktos, nous retrouvons notre père dans un intervalle de cinq à six mois. Il avait une dizaine de kilos en moins, des gelures au visage et aux mains, presque méconnaissable. Chaque retrouvaille se faisait dans de petits villages de pécheurs situés dans le grand nord. Les habitants organisaient une cérémonie suivie d’un festin de leurs délicatesses locales ; gras et langues de baleines, de phoques, et d’autres plats dont nous ignorons encore l’origine. Même si nos papilles n’étaient pas habituées à ce genre de nourriture, le simple fait de gouter leur cuisine les rendait heureux. Ces moments de partage resteront graver en nous pour toujours. Au Canada, pour récompenser nos longues journées de marche interminables pour nos petites jambes, notre mère nous préparait des collations avec nos gourmandises préférées. Ses brownies tout le monde en raffolait. Elle y mettait des noix et des M&MS. Elle avait trouvé la manière idéale pour nous donner l’apport calorifique et la motivation nécessaires pour nous encourager. Notre mère aimait cuisiner. Comme notre père, elle idéalisait la simplicité. Pour notre plaisir, elle préparait des côtelettes d’agneau dont elle seule avait le secret, elle le tenait de ses origines néozélandaises. Elle les accompagnait d’un chutney maison, juste délicieux. Comme toute aventurière, elle aimait explorer de nouvelles recettes et c’était promise d’en essayer de différentes tous les jours. Un vrai régal pour nos papilles.


Toutes ces expériences nous ont construit et font qui nous sommes aujourd’hui. Elles nous définissent comme des citoyennes du monde. Nous sommes heureux de partager cette intimité avec vous et le guide des Tables Ouvertes pour vivre d’autres aventures gastronomiques uniques et diversifiées.

 

Jessica, Annika et Mike Horn